Le groupe état islamique

Par ses massacres et ses exactions, l’État islamique cristallise toute l’attention du monde et devient ce monstre qu’il faut désormais craindre. Il faut dire que sa grande capacité à communiquer sur ses victoires et ses crimes et la surenchère des médias qui réclament sans cesse du spectaculaire font de ce mouvement djihadiste le sujet central de l’actualité internationale.

Certes ses conquêtes militaires éclairs en Irak et en Syrie, la terreur qu’il sème dans les territoires occupés, ses actes commis sous des prétextes pseudo religieux bafouant les droits fondamentaux de l’Individu et allant jusqu’à être caractérisés de crimes contre l’Humanité, les vocations qu’il suscite chez les jeunes Occidentaux en déshérence, sont bien réels et représentent une menace très grave.

On peut cependant s’interroger sur les vraies responsabilités de l’émergence de ce monstre sur la scène internationale alors que chacun saluait les événements du Printemps arabe comme le triomphe de la Liberté sur les dictatures. On peut se poser la question de l’intérêt à désigner un coupable devant le monde entier alors que toute une région du Moyen-Orient est frappée par des foyers d’oppositions multiples générés notamment par les erreurs géostratégiques de l’Occident.

L’État islamique serait-il le monstre providentiel comme le propose Peter Harling ?

Peter Harling est directeur du projet « Irak, Liban et Syrie » au sein de l’International Crisis Group



Partner Solutions Télémarke... |
Association des maîtres-for... |
Chronique d'une éducatrice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.ziga2011
| Gala Vendémiaire
| Concept Valley Caraïbes