L’acteur et le citoyen

Les aventures de Gérard Depardieu ne cessent de rebondir. De la rue du Cherche-midi à la Mordovie en passant par Néchin en Belgique, l’acteur fait l’objet de commentaires plutôt peu aimables sur ses supposés lieux de déménagement pour exil fiscal. Les positions sont très différentes voire parfois opposées.

Mais qu’attendons-nous exactement d’un acteur ?

Savoir interpréter ses personnages avec la plus grande justesse ? Porter un message politique du fait de ses propres convictions ? Soutenir les causes les plus généreuses grâce à sa notoriété ? Etre un exemple de moralité pour ses concitoyens ?

Voici un amalgame de genres et de rôles un peu trop lourd à supporter pour un seul homme.

Un acteur devrait seulement jouer car dès qu’il utilise son image  publique sur la scène politique, il s’engage sur un terrain glissant qu’il ne maîtrise pas. Les médias devraient arrêter de donner autant d’échos aux frasques d’un artiste et le public ferait mieux d’avoir plus de recul sur leurs commentaires.

Tout d’abord le principal intéressé a déclaré qu’il restera français. Ensuite, la mesure de taxation à 75% les revenus supérieurs à 1 millions d’euros vient d’être rejetée par le Conseil constitutionnel.

Depardieu provoque pour des raisons qui lui sont personnelles (voir l’article signé par Catherine Deneuve sur Libération du 21/12/2012). Ce qu’il décide de faire au regard de la fiscalité française le regarde. C’est une affaire entre lui et sa conscience de citoyen.

Il dispose sans nul doute d’un très grand talent.

Cela aurait du, comme à nous, lui suffire.

 

 



Partner Solutions Télémarke... |
Association des maîtres-for... |
Chronique d'une éducatrice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.ziga2011
| Gala Vendémiaire
| Concept Valley Caraïbes