« The Artist », le rêve américain à la française

Entre l’abaissement de la note de la Grèce en « SD » pour sélective défaut par Standard & Poor’s, la dérive du second paquebot de la compagnie Costa  après l’échouement d’un premier, les bombardements fratricides de Homs en Syrie, les blocages des métallurgistes de l’usine ArcelorMittal de Florange, l’augmentation insensée du prix du carburant, les mauvaises nouvelles affluent de jour en jour.

Un événement vient cependant nous réjouir en ces temps difficiles et moroses. Un acteur français au nom bien de chez nous, Dujardin cela ne s’invente pas, vient d’obtenir l’oscar du meilleur acteur. Mieux encore, le cinéma français est couronné de 5 oscars, les vrais : ceux d’Hollywood.

Une fierté nous gagne alors comme si tout n’était pas perdu. Les unes des journaux affichent l’événement avec en titre collectif « le Triomphe du cinéma français ».

Comment placer au même niveau les mauvaises nouvelles du monde et les oscars d’un film fut-il français ?

Le cinéma continue de faire rêver, c’est même la garantie d’une longévité assurée. Nous avons tous besoin d’apercevoir un coin de ciel bleu dans notre horizon et le succès de « The Artist » nous assure cet espace salvateur. Il n’y a qu’à constater les innombrables témoignages sur Facebook pour voir tout le bien que génère le succès du film.

Oui, les Français veulent du rêve dans leur quotidien. Puissent les candidats à l’élection présidentielle s’en inspirer.



Partner Solutions Télémarke... |
Association des maîtres-for... |
Chronique d'une éducatrice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.ziga2011
| Gala Vendémiaire
| Concept Valley Caraïbes