Le théâtre, garant de nos consciences.

Dans ce monde bouleversé par des difficultés de tous ordres, le théâtre a su perdurer. Les hommes auraient-ils eu autant besoin de divertissements à travers les siècles pour que le théâtre continuât d’exister ?
Et aujourd’hui à quel avenir le théâtre peut-il prétendre dans un monde qui laisse autant de place à l’image ?
Dans une récente interview, Jacques Lassale,homme de théâtre complet (metteur en scène, auteur, acteur), expliquait avec convictions sa passion pour cet art. Il expliquait sa vision du monde. Vision étonnamment réaliste et précise. Telle était ainsi sa vision de la Pologne, pays à l’histoire déchirée, torturée. Il s’attarda sur la force de l’acteur polonais qui montait sur scène courageux et fier de la parole qu’il pouvait prendre après tant d’années de persécution et de censure.
Servir fidèlement un texte ce serait prendre l’engagement de s’oublier, d’oublier son égo. Cela relève d’une performance chez l’acteur qui aime être admiré. Ce serait également se servir de sa conscience citoyenne pour alerter le peuple des travers de notre société.
Cette quête de sens est finalement nécessaire dans tous les domaines et chez chaque individu. Il suffit de rester éveillé et de regarder autour de soi.
C’est à la fois simple et compliqué.
C’est peut-être la raison pour laquelle le théâtre continue d’exister.



Partner Solutions Télémarke... |
Association des maîtres-for... |
Chronique d'une éducatrice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.ziga2011
| Gala Vendémiaire
| Concept Valley Caraïbes