Changement de génération

C’est aujourd’hui le premier tour des élections cantonales. Ce type d’élections disparaitra très prochainement car il est prévu d’ici trois ans que les conseillers généraux laissent leurs places aux nouveaux conseillers territoriaux. Ces derniers siègeront alors aux sein des assemblées régionales et départementales. On parle d’économie des finances publiques, de cohérence institutionnelle et de réforme territoriale. Autant d’arguments discutables mais que l’on peut entendre. C’est aussi, et on en parle moins, la remise en jeu des pouvoirs locaux. Certains leadership locaux, qui avaient mis des dizaines d’années pour se construire, seront mis à mal. Les relais, les réseaux, les interactions se rétabliront suivant l’adage populaire « la nature a horreur du vide ». Mais il n’est pas certain que toutes les baronnies locales survivront à ce mouvement.
Ce sera peut-être la chance de voir arriver de nouvelles générations d’édiles, plus en phase avec nos contemporains et notre temps.



Laisser un commentaire

Partner Solutions Télémarke... |
Association des maîtres-for... |
Chronique d'une éducatrice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.ziga2011
| Gala Vendémiaire
| Concept Valley Caraïbes