Rien n’est gagné d’avance

Il faut du temps pour obtenir la confiance et l’adhésion d’un peuple.
Porter un projet de société est une lourde responsabilité. DSK, recueille de bons résultats auprès des instituts de sondage alors qu’il n’est pas encore candidat à la candidature pour 2012. Est-ce de bonne augure ? Le talent certes réel du candidat non déclaré est retenu par le devoir de réserve qu’imposent ses fonctions au FMI. Personne ne connait encore le projet qui semble l’habiter. Alors, pourquoi autant d’engouement ?
En vérité, le peuple a besoin de rêver et de croire en un champion qui le conduira vers de jours meilleurs. Ce besoin de rêver se répète à chaque élection présidentielle. Rappelons-nous des soirs de second tour avec des foules en liesse. L’envie d’y croire est alors à son paroxysme.
La ferveur populaire est ainsi faite, elle se déclenche sans raison. Mais elle peut changer de camp très vite, selon les événements de l’actualité, les faux pas des candidats, les situations qui échappent aux plus perspicaces.
Non rien n’est gagné d’avance.



Laisser un commentaire

Partner Solutions Télémarke... |
Association des maîtres-for... |
Chronique d'une éducatrice ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | www.ziga2011
| Gala Vendémiaire
| Concept Valley Caraïbes